(pas eu le temps de chercher un nouveau "Gounelle", je puise dans mes réserves)

169 pages seulement en gros caractères, pour ce petit roman écrit sous forme d'échanges de correspondances. Naissance d'un amour fou, violent et magnifique, mais peut être pas si inconnu...

" Attendre une heure est long si l'amour est en vue. Attendre l'éternité est bref si l'amour est au bout".

Emilie Dickinson

 

UN HOMME A DISTANCE

 

DSC09257

Katherine PANCOL

*

un roman simple, et beau; des lettres comme on aimerait en recevoir et en écrire... beaucoup de références littéraires, qui viennent augmenter ma liste des "à lire" !

***